3 choses que font les hommes et qui exaspèrent les femmes

Trois Rois mages suivirent l’étoile vers l’est, jusqu’à Bethléem, pour trouver l’enfant Jésus. Ils apportaient des présents : l’or, l’encens et la myrrhe. Et s’il s’était agi de trois Reines ?

L’histoire des trois Rois mages et de la naissance du Christ est l’une des plus connues au monde. C’est aussi l’une de celles qui pour les femmes, illustrent les travers masculins qui les exaspèrent. À commencer par cette présomption agaçante d’être le centre du monde : Primo, l’étoile qui scintille à l’est a été placée dans le ciel spécialement pour eux. Secundo, il leur faut plusieurs mois pour trouver l’étable où est né Jésus, sans doute parce qu’ils ont négligé de demander leur chemin. Tertio, selon vous qu’est-ce qu’une mère épuisée par son accouchement pourra bien faire d’or, d’encens et de myrrhe ? Et enfin, trois Rois mages ? N’est-ce pas là un tableau des plus improbables ?

Imaginons que les héros de l’histoire soient des héroïnes. Nos trois « Reines mages » auraient demandé leur chemin, seraient arrivées à temps pour aider à l’accouchement et auraient apporté des cadeaux utiles : des langes, des biberons, des jouets et un bouquet de fleurs. Ensuite, elles auraient fait sortir les animaux, nettoyé l’étable, cuisiné pour toute la famille, et seraient reparties en échangeant numéros de téléphone et e-mails pour ne pas se perdre de vue. Et l’on n’aurait jamais entendu parler de guerres interethniques.

Difficile de démystifier un mythe de la taille de Moïse pour recenser les travers masculins types qui exaspèrent. En anglais, les Rois mages sont les Wise Men c’est-à-dire, littéralement, des « sages » (N.d.T.) les femmes. Mais voilà : parmi les cinq mille commentaires de lectrices que nous avons reçus, nous avons retenu les trois questions que les femmes posent le plus souvent à propos des hommes, leur réelle âme sœur :

  1. Pourquoi les hommes passent-ils leur temps à proposer des solutions et à donner des conseils ?

  2. Pourquoi les hommes passent-ils leur temps à zapper avec la télécommande ?

  3. Pourquoi les hommes ne s’arrêtent-ils jamais pour demander leur chemin ?

Les « mauvaises habitudes masculines » (selon nos lectrices) se répartissent en deux catégories : celles qui découlent de l’éducation et celles qui s’expliquent par les réactions cérébrales. Mais aucune n’est irrémédiable. Tous les mâles sont rééducables, simple question de savoir faire.